Les lames de scie : nos conseils

Les lames de scie : nos conseils

Les lames de scie : nos conseils

Il existe différentes sortes de lames pour la coupe et le débit du bois ou des métaux non ferreux. Les lames sont en effet complètement différentes en fonction de la machine sur lesquelles elles sont montées. Les lames comportent des dentures, des formes et des compositions différentes. Cet article est écrit afin de vous aider à faire votre choix entre toutes les lames proposées par les marchands.

Les différents types de lames de scie

Lame de scie circulaire carbure :

Cette lame est la lame indispensable du bricoleur ! En effet, vous trouverez, très fréquemment, dans l’atelier du bricoleur, une scie circulaire idéale pour effectuant des découpes de temps en temps. Vous trouverez également, chez la plupart des professionnels, une scie circulaire portative ou sur table. La lame de scie circulaire carbure est le modèle le plus utilisé dans le domaine de la menuiserie. Ces lames sont pourvues de dents dotées de plaquettes carbures d’une grande dureté.

Avantages de la lame circulaire carbure :

  • Elle est résistante face aux frottements et ne se raye pratiquement pas,
  • Elle est inaltérable et résiste à l’usure,
  • Elle résiste aux écarts de température (son point de fusion est de 3 400 °C),
  • Elle est anti-corrosive.

De quoi est constitué le carbure ?

  • De tungstène : métal dur qui possède le plus haut point de fusion de tous les métaux (plus de 3 400 °C), ainsi que la plus faible pression de vapeur et la plus grande force de traction à une température supérieure à 1 650 °C,
  • De carbone : le carbone existe sous les formes de sédiments (comme le charbon ou le pétrole) et également sous sa forme pure graphite : le diamant,
  • Et de liants : le liant le plus courant est le cobalt.

Notre conseil concernant ces lames :

Nous vous recommandons de choisir des lames de fabrication européenne, ces lames bénéficient en effet d’un carbure de haute qualité. Elles sont généralement munies d’une denture généreuse permettant d’être affûtées à plusieurs reprises.

lame-de-scie-circulaire

Lame de scie à ruban :

Cette lame permet les découpes rapides du bois en long là ou une scie circulaire sur table ne peut répondre.

Il existe plusieurs sortes de lames de scie à ruban : les lames en acier trempé non réaffûtables, les lames en acier français réaffûtables et les lames bi-métal généralement conçues pour les scies à ruban métal.

Des lames pour différentes applications

Les lames vendues sur le marché peuvent être conçues pour le débit, ces lames seront alors larges et la découpe sera rectiligne. Elles peuvent également être conçues pour le chantournage, leurs formes seront alors fines, plus la largeur sera petite et plus facile sera le chantournage. Il est donc essentiel de choisir sa lame en fonction du travail à effectuer.

La qualité avant tout !

Afin de réaliser des coupes propres et nettes, nous vous conseillons d’utiliser des lames d’acier français, en effet, vous bénéficierez ainsi d’une lame de qualité supérieure à une lame de provenance asiatique.

Comment installer sa lame de scie à ruban ?

Après avoir choisi la bonne longueur de lame et s’être assuré que la lame correspond au matériau adéquat, il est temps de monter sa lame :

Les dents de la lame de scie à ruban doivent être dirigées vers le sens de rotation des volants, ensuite (en s’assurant que la machine est à l’arrêt), il faut placer la lame de scie et la tourner à l’aide des volants pour qu’elle se positionne correctement sur le volant.

Comment régler sa lame de scie à ruban ?

Il faut tout d’abord régler la tension et lever le levier de détente rapide (ce réglage se fait grâce à une molette de réglage de la tension).

Tournez la molette dans le sens des aiguilles d’une montre pour augmenter la tension et tournez la molette dans le sens inverse pour diminuer la tension.

lame-de-scie-a-ruban

Lame de scie à chantourner :

La scie à chantourner est une machine idéale pour les luthiers, la marqueterie et dans la restauration. Cette machine est dotée d’une fine lame souple idéale pour la découpe de pièces de bois ou autres matériaux de façon courbe ou droite.

Des lames de scie à chantourner de toutes les formes et pour tous matériaux

Les lames de scie vendues sur le marché sont dotées de différents types de dent : denture regular, denture skip ou denture spiral, les lames de scie à chantourner permettent la découpe de multiples matériaux : le bois tendre, le contre-plaqué, le plastique, le corian, l’alu, laiton, cuivre, etc..

Une lame de scie pour débiter ou chantourner ?

Le choix de sa lame de scie se fait aussi par sa largeur à adapter selon sa pièce de bois (ou autre matériau) à découper car on ne peut utiliser la même pour débiter que pour chantourner.

En effet, une lame large permettra de débiter tandis qu’une lame plus fine sera idéale pour chantourner.

Une lame de scie avec ou sans ergots ?

Enfin, comme toutes les scies à chantourner n’ont pas le même mode de fixation, la lame de scie peut être conçue avec ou sans ergots. Il est donc important d’inspecter sa machine et son manuel afin de ne pas faire d’erreur lors du choix de sa lame de scie.

Lames de scie à chantourner

Lame de scie sauteuse :

Les lames de scie sauteuse sont idéales pour la réalisation de coupes droites, courbées, d’onglet ou de tronçonnage.

Votre scie sauteuse sera toujours plus performante avec une lame adaptée !

La lame de scie sauteuse est différente pour les coupes rapides dans le bois tendre et les panneaux agglomérés que dans le bois dur, le MDF ou le mélaminé ou pour les coupes de finition pour assurer une coupe sans éclat !

Comment choisir sa lame de scie sauteuse ?

Certains critères sont à prendre en compte pour choisir votre lame :

Le style d’emmanchement

Votre scie sauteuse possède, selon sa marque et son type, un système de fixation rapide dédié à recevoir des lames avec un emmanchement adapté. Sur les électroportatifs modernes, la mise en place se fait souvent sans outils.

Sur le marché, vous trouverez deux types d’emmanchement : en U ou en T (appelé aussi SDS).

Types d'emmanchement
Le matériau à découper
  • Lame bois et stratifié : vous trouverez couramment sur le marché des lames de longueurs jusqu’à 150 mm. Les plus souples sont à dentures espacées, avoyées ou droites, fraisées ou rectifiées. Plus le pas de la denture est grand, plus le débit est important. L’avoyage (déport bilatéral des dents) est un facteur important pour le rendement mais produit en revanche une grosse quantité de sciure. Si vous souhaitez réaliser des coupes rectilignes, il vous faudra des larmes larges. Si vous souhaitez réaliser des courbes et des cercles, nous vous conseillons de alors une lame spéciale à chantourner. Elle est reconnaissable grâce à sa forme étroite et sa denture déportée vers l’avant.
  • Lame plastique et PVC : c’est une lame à denture moyenne, ces lames sont avoyées ou droites et de différentes longueurs – la longueur de coupe est renseignée et relative à la longueur de la lame.
  • Lames acier et métaux non ferreux : ces lames à fines dentures sont réservées aux métaux les plus durs. Couper de l’acier d’épaisseur 1 à 8 mm est possible. Voici la méthodologie nécessaire à la coupe de l’acier : après avoir choisi la denture la plus fine, on préfère une faible vitesse sans oublier d’utiliser un lubrifiant de coupe dédié à ce métal sous peine d’échauffement et de carbonisation de lame. L’inox est également sciable avec le bon lubrifiant.
  • Lames pour la céramique et verre : on parle ici d’utilisation de lames sans dents. La face avant recouverte de concrétion de carbure de tungstène permet d’entamer, sans soucis, carrelage et céramique. Il est conseillé de placer un peu d’eau au droit de la coupe. Pour le verre, l’opération s’avère plus délicate mais si on n’a pas le choix on ajoutera de l’huile de coupe spéciale verre et mieux vaut faire un essai sur une chute.
Nous vous invitons à consulter les lames de scie sur notre boutique en ligne en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Fermer le menu